Rivista

Les femmes et le sport: un match très dur à gagner !

di Federica Bigarani

Secondaria di 1° grado - FRANCESE (A1/A2) (A2/B1)

De tout temps, les femmes ont toujours lutté pour l’égalité des sexes. Dans le sport, en particulier, elles ont même vécu des expériences humiliantes :  parfois  elles ont  dû  se soumettre à des tests ADN pour prouver ne pas être des hommes !

Incroyable ? Pas du tout, notamment si l’on pense que le père des Jeux Olympiques modernes, le baron Pierre de Coubertin, s’était plusieurs fois opposé à la participation des femmes à cette compétition multisports, une participation considérée, à son avis,  “incorrecte, impratique et inintéressante”. 

Mais que se passe-t-il aujourd’hui ? La situation n’a malheureusement pas beaucoup évoluée depuis plus d’un siècle.

Citons quelques exemples.

  • Bien qu’ aux JO de Rio les athlètes italiennes étaient presque aussi nombreuses que les hommes, il existe toutefois une loi de 1981 (https://www.altalex.com/documents/leggi/2011/12/07/norme-in-materia-di-rapporti-tra-societa-e-sportivi-professionisti) qui ne reconnait pas encore le statut de femmes professionnelles. Et même si elles sont en train d’atteindre des résultats remarquables, elles restent, hélas, des “athlètes de second rang”. 
  • Une recherche de l’EIGE (https://wegate.eu/fr/institut-europ%C3%A9en-pour-l%E2%80%99%C3%A9galit%C3%A9-entre-les-hommes-et-les-femmes-eige) montre qu’en Europe le sport est considéré comme un domaine réservé aux hommes et que même “la représentation des femmes aux plus hauts postes décisionnels des organisations sportives reste très faible”.  
  • La situation est encore plus décourageante si l’on considère que dans le classement des 100 sportifs les mieux payés au monde en 2017, on ne trouve aucune femme (https://www.cosmopolitan.fr/sport-pro-les-femmes-gagnent-vraiment-beaucoup-moins-que-les-hommes,2025924.asp). Elles sont donc beaucoup moins bien payées par rapport à leurs collègues de sexe masculin, surtout dans certains sports comme le foot, le basket ou le volley. Pourquoi ces différences ? Il semble que la plupart des spectateurs trouve le sport féminin peu intéressant et spectaculaire. Et si les femmes ont une visibilité réduite, on comprend aisément pourquoi les sponsors sont moins généreux envers elles. 

Et alors, quelles mesures adopter pour résoudre ce problème ? Premièrement des quotas de genre ; deuxièmement une perspective d’égalité entre les deux sexes ; finalement, des initiatives ciblées. Mais nous avons encore un long chemin à faire, d’ici 2030!